numéro
L.3166
intitulé de la collection
Dominguez, Oscar
technique encre, marque estampée
couleur noir
localisation recto, verso
dimension 30 x 54 mm (h x l)
  • depuis 2010
OSCAR DOMINGUEZ  (Teneriffe 1906-Paris 1957), peintre, graveur, illustrateur et sculpteur, Paris. Sur ses œuvres vendues par Me Rheims.
 
C'est à vingt et un ans qu'Oscar Dominguez, natif des Canaries, vint pour la première fois à Paris, missionné par son père pour des problèmes d'exportation agricole ; mais, préférant la fréquentation des artistes à celle des marchands de bananes, il entra rapidement en contact avec les membres du cercle surréaliste. Intégré au groupe parisien en 1934, il produisait des toiles dans lesquelles André Breton, maître à penser du mouvement, percevait « le sifflement ardent et parfumé des îles Canaries ». C'est l'époque où il créa nombre d'objets surréalistes importants, ainsi que des « décalcomanies » dérivées de la technique du monotype et qui influenceront Max Ernst. Demeuré à Paris pendant l'Occupation, période au cours de laquelle il se rapproche de son compatriote Picasso, il s'illustre aussi par son caractère violent et une liaison célèbre avec Marie-Laure de Noailles. Sa peinture d'après-guerre s'éloignera peu à peu des préceptes surréalistes, son œuvre semblant devenir davantage tâtonnante. Il se suicidera le dernier jour de l'année 1957.
Ce cachet a seulement été apposé sur les œuvres de l'artiste (estampes, dessins, gouaches, peintures) lors de la vente publique de son atelier, organisée par Me Rheims à Paris le 14 novembre 1960 ; il n'a pas été apposé sur les pièces de sa collection.
 
VENTE
1960, 14 novembre, Paris, Hôtel Drouot (commissaire-priseur Me Rheims, experts J. Cailac et P. Cailac). Vente après décès. Atelier et collection Oscar Dominguez. Œuvres de l'artiste. Collection de l'artiste. Notice biographique. Atelier, 147 nos dont 5 nos d'estampes (lots, de 110 à 420 Nouveaux Francs), 13 nos de gouaches, aquarelles, dessins (60 N.F. à 1100 N.F.) et 129 nos de tableaux. Collection, 27 nos dont 7 d'estampes (l'un de P. Picasso, Sueno y Mentira de Franco 950 N.F.) et 20 de tableaux et dessins, et de lots divers (de ces derniers, Ackermann, Composition 1100 N.F. et Maillol, Nu couché 950 N.F.). Total de 174 lots.
 
 
BIBLIOGRAPHIE
Marseille 2005 : La Part du jeu et du rêve. Oscar Dominguez et le surréalisme 1906-1957, cat. par V. Serrano et C. Miglietti, Marseille, Musée Cantini, 2005.
Madrid 2001-2002 : Oscar Dominguez, surrealista, Madrid, Fundación Telefónica, 2001.
 
 
Date de mise en ligne : mars 2010.
 
 

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia