numéro
L.3214
intitulé de la collection
Beleys, Colette
technique encre, marque estampée
couleur noir
localisation
dimension 11 x 43 mm (h x l)
  • depuis 2010
COLETTE BELEYS (Paris 1911-Ennery 1998), peintre, Paris. Dessins modernes.
 
Issue d'une famille d'imprimeurs parisiens, Colette Beleys fréquente très jeune les milieux picturaux, tout en continuant ses études au lycée puis en faculté de droit. En 1930, elle rentre à l'École des Beaux-Arts de Paris dans l'atelier de Lucien Simon (1861-1945), où elle rencontre son futur mari, le peintre Jean Lasne (1911-1940). Elle prend aussi des cours chez l'affichiste Paul Colin (1892-1985). Tout en vivant de petits emplois, elle peint le plus possible : d'abord un art primitif, puis essentiellement des paysages. À partir de 1933, elle expose au 1er Salon des Étudiants de la Grande Masse, puis dans différentes galeries. Après la fin de la guerre, elle prend la direction de l'imprimerie jusqu'en 1966. Avec sa mère, elle voyage en France et en Europe et développe en peinture les thèmes découverts à chaque périple. Sa première exposition personnelle date de 1951 à la Galerie Jeanne Castel à Paris. À partir de cette date, elle multiplie les expositions en France ou à l'étranger (en particulier dans les Instituts culturels français). Médaille d'argent de la ville de Paris en 1981, elle reçoit les insignes de chevalier des Arts et Lettres en 1993. Elle meurt à Ennery dans le Val-d'Oise en 1998.
Rapportant dessins, aquarelles et croquis de chacun de ses voyages, son œuvre graphique est abondant. L'artiste a inscrit de manière chronologique sur deux carnets l'ensemble de son œuvre peint.
Le cachet, créé lors de la vente de l'atelier en 1998 pour figurer sur les huiles non signées, a également été apposé sur toutes les œuvres graphiques non signées. L'emplacement de la marque est variable.
 
VENTES
1998, 22 novembre, Paris, Drouot-Richelieu, chez Thierry et Lannon (expert Grannec), huiles, 200 nos.
2001, 10 mai, Paris, Drouot-Richelieu, chez Blanchet et Joron-Derem (expert Cailac), huiles, nos 292-387.
 
BIBLIOGRAPHIE
J.-B. Sandler, Colette Beleys. Catalogue raisonné de l'œuvre peint, Saint-Rémy-en-l'Eau 1995.
Montauban-Besançon-Aix-en-Provence-Tourcoing-Orléans 1995-1996 : Colette Beleys. Une vie en peinture, cat. par J.-B. Sandler, E.-D. Allemand, E. Moinet et M. Pinette, Montauban, musée Ingres, Besançon, Hôtel Jouffroy, Aix-en-Provence, musée Granet, Tourcoing, musée des Beaux-Arts et Orléans, musée des Beaux-Arts, Montauban 1995.
Galerie Thierry Mercier, Colette Beleys (1911-1998). Œuvres peintes, Paris 2009.
 
 
Date de mise en ligne : mars 2010.
 
 

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia