numéro
L.3378
intitulé de la collection
Leroy, Paul
technique encre, marque estampée
couleur noir
localisation recto, verso
dimension 21 x 34 mm (h x l)
  • depuis 2010
PAUL ALEXANDREALFRED LEROY (Paris 1860-1942), peintre. Sur ses œuvres.
 
C'est d'abord à Odessa que Paul Leroy fit ses études artistiques, puis à Paris où il entre en 1877 à l'École des Beaux-Arts dans l'atelier d'Alexandre Cabanel. En 1884, il reçoit le Prix du Salon, attribué par le ministère de l'Instruction publique, pour son tableau Mardochée et, cette même année, il obtient le second premier grand prix de Rome. Il découvre l'Égypte, de 1885 à 1887, puis l'Algérie en compagnie du peintre Charles Landelle. Il apprend l'arabe à l'École des langues orientales. Charles Landelle lui léguera divers objets de son atelier, notamment un petit coffre de Damas, des poteries, des faïences turques et persanes - Leroy collectionne entre autres les faïences islamiques - et des vêtements orientaux. En compagnie du baron Arthur Chassériau, d'Étienne Dinet, de Charles Cottet et d'une dizaine d'autres membres, il participe à la fondation de la Société des peintres orientalistes français et en dessine l'emblème, une main de Fatma sur une étoile de Salomon. L'exposition de cette Société qui a lieu chez Durand-Ruel en 1895 connaît un vif succès. Ce peintre de portraits, de tableaux à sujets religieux, orientalistes ou historiques, est également illustrateur, car il maîtrise l'art de la lithographie.
De nombreux musées conservent des œuvres peintes ou dessinées de cet artiste, tels le Musée des Beaux-Arts de Rouen, celui de Rennes et celui de Nantes, le Musée départemental de l'Oise, à Beauvais, ainsi que le département des Arts graphiques du Musée du Louvre.
Sa fille Sacha (1909-1972), dont le portrait qu'en fit son père est conservé au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, a écrit un opuscule sur sa vie, Un maître de la peinture française, Paul Leroy, publié deux ans après sa mort. Paul Leroy est l'auteur d'un Traité de la peinture paru après sa mort en 1947, préfacé par René Grousset.
Nous ignorons s'il y a eu une vente d'atelier après sa mort.
 
BIBLIOGRAPHIE
S. Leroy, Un maître de la peinture française, Paul Leroy, 1860-1942, sa vie et son œuvre. Catalogue de ses principaux tableaux, Paris 1974.
 
 
Date de mise en ligne : mars 2010.

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia