numéro
L.3467
intitulé de la collection
Poortere, Carlo de
technique encre, marque estampée
couleur noir
localisation verso
dimension 4 x 4 mm (h x l)
  • depuis 2010
CARLO DE POORTERE (1917-2002), homme d'affaires, Belgique. Estampes et dessins.
 
Dans son catalogue Félicien Rops. Catalogue raisonné de l'œuvre gravé et lithographié (Bruxelles 1992), Eugène Rouir attribue cette marque au bibliophile et iconophile belge, Carlo de Poortere. Nous lui devons aussi les renseignements suivants : Carlo de Poortere est l'un des fils de Louis de Poortere, fondateur des Établissements De Poortere à Courtrai, spécialisé dans la fabrique de tapis. Au décès de Louis en 1966, ses fils ont repris l'affaire familiale, puis ils l'ont eux-mêmes confiée à leurs enfants. Carlo de Poortere avait réuni plusieurs collections. Il détenait la plus importante collection au monde d'œuvres de Félicien Rops, plus de 2000 estampes, dessins et peintures. Il avait racheté en 1976 à Jacques Odry (L.3486) la célèbre collection Pereire, consacrée à ce même artiste (L.3509). La collection d'estampes et de livres illustrées a été acquise par la Province de Namur et la Communauté française de Belgique et est actuellement conservée au musée provincial Félicien Rops à Namur (L.3543-3544). Carlo de Poortere avait réuni des ensembles considérables de gravures d'après Bruegel, mais aussi des estampes contemporaines principalement d'outre-Atlantique (Johns, Rauschenberg, Lichtenstein, Warhol, etc.). Ces dernières ont été dispersées à Londres, selon Eugène Rouir. Outre une importante réunion de gravures de James Ensor, il avait réuni au moins une vingtaine de manuscrits à miniatures de qualité. Toujours selon E. Rouir, cet ensemble, a été vendu par l'intermédiaire du libraire bruxellois Florimond Tulkens. Grand bibliophile, de Poortere détenait une bibliothèque d'incunables, d'ouvrages anciens illustrés du XVIIIe siècle, ainsi qu'un ensemble remarquable (612 pièces) de manuscrits, lettres, épreuves corrigées, originales de Verhaeren, Maeterlinck et Rodenbach. Cet ensemble a été décrit en 1985 dans un ouvrage d'édition privée, Bibliothèque Carlo de Poortere, tiré à 300 exemplaires. Il était aussi collectionneur de peintures (Maurice Utrillo, Maurice Rocher).
Sa marque de collection est seulement composée des initiales C et D dans un cercle.
 
VENTE
1973, 28 mars, Paris, Hôtel Drouot. Collection C. de Poortere, Extrême-Orient. Estampes japonaises, Onro. Utamaro - Hiroshige - 65 nos.
 
BIBLIOGRAPHIE
E. Rouir, Félicien Rops. Catalogue raisonné de l'œuvre gravé et lithographié, Bruxelles 1992, vol. II, p. 77, n° 13.
 
 
Date de mise en ligne : mars 2010.
 
 

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia