numéro
L.3607
intitulé de la collection
Vercier, Paul et Florence
technique encre, marque estampée
couleur violet
localisation recto
dimension 8 x 8 mm (h x l)
  • depuis 2010
PAUL VERCIER (Lyon 1926-2003) et FLORENCE VERCIER (née le 10 septembre 1937 à Saint-Germain-en-Laye), Le Havre. Dessins anciens.
 
Paul Vercier, chef du département technique du Centre de Recherches de la Compagnie Française de Raffinage, et son épouse, Florence Vercier, critique artistique au journal Le Havre - Presse ont commencé à collectionner les dessins anciens et modernes après 1962.
Ils se sont intéressés à l'école Française des XVIIe siècle (Jouvenet, Lebrun, Lafage, Perrier, La Fosse), XVIIIe siècle (Boucher, Fragonard, Natoire), et XIXe siècle (trois dessins de Géricault, deux albums de Constantin d'Aix ; un ensemble de plus de 1000 dessins du fonds d'atelier d'Achille et Eugène Deveria, ainsi que des feuilles par Benouville, Delacroix, Gavarni, Gérôme, Guys , Puvis de Chavannes, Prud'hon, C. Vernet notamment). Dans l'école italienne on trouve des feuilles de ou attribuées à Boscoli, Domenichino, Gandolfi, Ghezzi, Guerchin, Palma Giovane, Reni, et Testa par exemple). La collection comprend également des dessins contemporains français : Bryen, O. Friesz, C. Lagar, Lhote, Marquet, Valtat, des maîtres locaux comme Henri et René de Saint-Delis, Guerrant, Levacher, et une très importante collection d'études de compositions et de dessins ayant servi à l'élaboration des toiles du peintre Daniel Authouart (environ 1500 pièces).Leur collection fut présentée à la maison de la culture du Havre en 1987.
En 2011, Florence Vercier a été le commissaire de l'exposition Les dessins anciens du MuMa. Le choix d'un collectionneur présentée au Musée d'Art Moderne André Malraux du Havre.
 
BIBLIOGRAPHIE
Le Havre 1987 : Le dessin à travers une collection havraise (XVIe-XXe siècle), Maison de la Culture du Havre, Le Havre 1987.
 
 
Date de mise en ligne : mars 2010 ; dernière mise à jour : octobre 2012.
 
 

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia