numéro
L.3906
intitulé de la collection
Corot, Camille
technique marque estampée, encre
couleur rouge
localisation recto, verso
dimension 8 x 11 mm (h x l)
6 renvois  
  • depuis 2010

JEAN-BAPTISTE-CAMILLE COROT (Paris 1796-Ville-d’Avray 1875), peintre, Paris et Ville-d’Avray. Sur des dessins et des feuilles d’albums de dessins.

Nous ignorons la paternité de ce cachet Corot dans un ovale. On le rencontre sur certains feuillets rapportés dans des albums conservés au Musée du Louvre, entrés avec le legs Moreau-Nélaton en 1927, tels les albums RF 8705 et RF 8707 qui portent également le cachet de cire (L.3905), le cachet de Fernand Corot (L.3907) et le cachet L.460a, ou encore sur un album factice qui ne porte pas d’autre cachet (RF 24181 à RF 24207). Il a aussi été signalé sur des feuilles dans le commerce d’art (cat. Prouté, Catalogue n° 96, Paris 1991, n° 86 et n° 87).
On peut cependant penser qu’il a un rapport avec Fernand Corot. En effet, les deux albums RF 8705 et RF 8707 étaient respectivement répertoriés dans L’Œuvre de Corot par Alfred Robaut en 1905 sous les nos 3044 et 3049 comme appartenant à « M. F. Corot » et portant la mention « Plusieurs croquis en ont été détachés et portent l’empreinte d’un timbre sec (COROT dans un cartouche ovale) ».
Une note de Lucien Huteau, datant des années 1950 et conservée dans les archives de la Fondation Custodia, fait peut-être allusion à ce cachet : il rapporte les propos du marchand d’art Edmond Frapier mentionnant « un petit-neveu (?) de l’artiste » qui aurait « apposé un cachet qui n’était pas justifié voici de cela une trentaine d’années ». Peut-on en déduire que Frapier désigne également Fernand Corot ?
Voir la notice L.460a qui concerne les dessins et propose une bibliographie relative à Camille Corot.

 

Date de mise en ligne : juin 2011.


Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia