numéro
L.5276
intitulé de la collection
Nicolas Nicolaevitch
technique marque rapportée
couleur noir
localisation
dimension 14 x 20 mm (h x l)
1 renvoi  
  • depuis 2010

NICOLAS NICOLAEVITCH (Tsarskoïe Selo 1831-Aloupka 1891), grand-duc, Saint-Pétersbourg. Estampes.

Le grand-duc Nicolas Nicolaevitch (Nicolaj Nikolaevic) est le troisième fils de l’empereur Nicolas Ier et de l’impératrice Alexandra Fedorovna. Nicolas Nicolaevitch fait ses études au premier corps des Cadets et commence son service militaire en 1851 dans un régiment de cavalerie de la Garde impériale. Il grimpe ensuite l’échelle hiérarchique et devient commandant de brigade en 1852, commandant de division dans la cavalerie de la Garde impériale en 1856, général aide-de-camp en 1856, général feld-maréchal en 1878, puis général inspecteur du génie et général inspecteur de cavalerie. Il est en outre commandant en chef des armées de la garde et de la circonscription militaires de Pétersbourg, puis commandant en chef du front des Balkans lors de la guerre russo-turque. Enfin, il est membre honoraire de l’Académie des Sciences de Pétersbourg et de l’Académie des Sciences de Parme.
Sur cette étiquette figurent les deux lettres en cyrillique « НН »  surmontées de la couronne impériale désignant le grand-duc Nicolas Nicolaevitch. Celle-ci figure principalement sur des lithographies de paysages provenant de la collection de sa propriété de Znamenka, dans les environs de Pétersbourg. Sur la plupart des estampes, en bas, une inscription à la mine de plomb indique : « Znamenka N°… ». Après la nationalisation de sa propriété, la collection a rejoint les Fonds des Musées Nationaux, puis le Musée national de Russie.
Dans son étude d’ex-libris (1924), Sokolovski reconnaît six variantes d’ex-libris du prince, dont deux de l’étiquette décrite ici : celle, gravée, est datée par Sokolovski de la moitié du XIXe siècle, celle, lithographiée, de la fin du XIXe siècle.
L’étiquette figure sur une gravure anonyme, Esquisse de l’Institut pour jeunes-filles nobles de Kiev (Saint-Pétersbourg, Musée d'Etat de Russie, inv. Gr. 29948. Provenance : Fonds des Musées Nationaux, 1928).
Pour une variante de cette marque, voir L.5277.
Nous nous sommes fondés sur le texte de Vlasova & Balašova (2003) pour réunir l’ensemble de ces éléments.

BIBLIOGRAPHIE
U.G. Ivask, Opisanije knižnyh znakov [Inventaire des ex-libris], fascicule 1, Moscou 1905, fig. 15.
Dictionnaire biographique russe
, Saint-Pétersbourg 1914, pp. 365-388 (Naake-Nakenski-Nicolas Nicolaevitch l’Aîné).
A.K. Sokolovski, Ukazatel’ venzelevyh knižnyh znakov [Index des ex-libris monogrammés], Leningrad 1924, p. 27, no 4.
V.V. Chudoley, Kniznye znaki i sem’ja Romanovych [Les ex-libris et la famille Romanov], Saint-Pétersbourg 2002.
O.V. Vlasova & E.L Balašova, Vladel’českie znaki na gravjurach i litografijach. Na materiale otdela gravjury Gosudarstvennogo Russkogo muzeja [Marques de collections sur gravures et lithographies. D’après le fonds du département des Estampes du Musée russe], Saint-Pétersbourg 2003, no 53.


Date de mise en ligne : juillet 2018.


Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia