numéro
L.5435
intitulé de la collection
Hodler, Berthe
technique marque estampée, encre
couleur noir
localisation verso
dimension 32 x 41 mm (h x l)
4 renvois  
  • depuis 2010

FERDINAND HODLER (Berne 1853-Genève 1918), peintre, Genève. Sur ses propres œuvres faisant partie de la succession de sa veuve.

D’après les recherches de Niklaus Manuel Güdel, directeur des Archives Jura Brüschweiler, le cachet décrit ici a été, des trois tampons réalisés en vue de la vente Berthe Hodler (voir L.5433 et L.5434), le moins utilisé par la suite. Il n’apparaît en effet sur aucun document car il était en fait principalement destiné à marquer les 60 numéros mis à l’encan en avril 1958 dans l’appartement des Hodler à Genève et, la vente passée, n’avait plus de raison d’être. On le croise toutefois sur plusieurs feuilles non numérotées qui n’apparaissent pas dans la liste de la vente. C’est par exemple le cas d’une étude pour le Regard dans l’infini de la collection Schindler (Vevey, Musée Jenisch, inv. 2014-121).
Pour plus d’informations sur Hodler, nous renvoyons le lecteur à la notice principale, L.5431.

BIBLIOGRAPHIE
N.M. Güdel, ‘Les marques et timbres de la succession Ferdinand Hodler et des archives Hodler’, dans Cologny 2018-2019 : Ferdinand Hodler. Documents inédits : Fleurons des Archives Jura Brüschweiler, cat. sous la direction de N.M. Güdel, Cologny, Fondation Martin Bodmer, 2018, pp. 68-73, à la p. 73 (ill. de la marque).


Date de mise en ligne : mai 2019.


Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia