numéro
L.5684
intitulé de la collection
Lecomte, Marcel
technique marque estampée, encre
couleur noir
localisation montage, recto, verso
dimension 5 x 10 mm (h x l)
1 renvoi  
  • depuis 2010

MARCEL LECOMTE (Paris 1914-id. 1996), marchand d’art, Paris. Estampes, dessins et livres.

Marcel Lecomte est le fils cadet d’un imprimeur en taille-douce installé rue des Saints-Pères, au centre de Paris. Le décès accidentel de leur père en 1919 oblige les deux frères à rentrer tôt en apprentissage : Camille, l’aîné, commence ainsi chez Maurice Le Garrec puis chez Paul Prouté ; Marcel entrera lui chez un libraire. En 1931 Camille publie un premier catalogue consacré à H. Daumier et cherche à susciter l’intérêt de Marcel pour cet artiste. En 1932 les deux frères publient ensemble un catalogue intitulé Estampes modernes 19e-20e siècles. La même année Camille décède et Marcel s’inscrit au Registre du Commerce en tant que successeur de son frère.
En 1938, Marcel s’installe au 17, rue de Seine, et publie son premier catalogue de livres. Dans les années 1940-1950 il profite de l’essor du marché de l’estampe, notamment avec les États-Unis. Il achète une partie du fonds Vollard dont cinq cuivres de Picasso, qu’il éditera, et les tirages des trois portraits de Vollard de la suite des 100 cuivres.
En 1947 il est agréé Expert auprès de la Compagnie des commissaires-priseurs et réalise sa première vente à l’Hôtel des ventes des commissaires-priseurs de la rue Drouot.
En 1957-1958 il acquiert une part importante du fonds André Mellerio, bibliographe d’Odilon Redon. Ses connaissances de l’œuvre de Toulouse-Lautrec contribuèrent à le faire nommer membre du Comité des experts pour les œuvres de cet artiste à la demande d’Édouard Julien, conservateur du musée d’Albi.
L’essor du marché de l’art parisien dans le domaine de l’estampe au cours des années 1959-1967 lui offrit la possibilité de disperser, en tant qu’expert, les ensembles les plus complets des grands peintres-graveurs des XIXe et XXe siècles : les Daumier de la collection René Gaston-Dreyfus, les Lautrec de la collection Maurice Loncle (L.3489) et enfin les eaux-fortes de Jacques Villon des collections Charell, Louis Carré et André Dunoyer de Segonzac (L.110a).
Marcel Lecomte a d’autre part organisé plusieurs expositions à la galerie Lecomte : Chahine (1971), Laboureur (1974), Daumier sculpteur, pour célébrer le centenaire de la mort de l’artiste, avec un catalogue raisonné rédigé par Marcel Lecomte et Jean-Claude Romand (1979).
Marcel Lecomte a par ailleurs constitué trois collections personnelles : de dessins anciens, d’estampes anciennes et de livres romantiques et modernes des XIXe et XXe siècles, à l’intérieur desquels un ex-libris a été apposé.
Le cachet décrit ici, apposé en noir sur le verso et parfois sur le recto ou les montages, ne figure pas sur les dessins vendus en 1989, mais seulement sur les estampes. On le rencontre, par exemple, sur deux aquatintes de Goya, Viejo Columpiandose (Vieillard se balançant) et Vieja Columpiandose (Vieille femme se balançant), planches publiées en petit nombre par la Chalcographie de Madrid en 1859 pour John Savile Lumley (cat. Paul Prouté, Catalogue No 157, Paris 2019, no 235) et sur les tirages, remarquablement bien choisis, de toutes les estampes anciennes figurant dans la vente de 2020.
Pour un autre cachet à sec, du même modèle que celui apposé en noir, voir L.5683.

VENTES
1989, 15 mars, Paris (c.-pr. Marc Ferri, exp. Bruno de Bayser). Collection de M. et Mme M.L. Dessins anciens. Total 50 numéros. Le dessin pour l’ornementation d’un plastron d’une armure (n12 comme Étienne Delaune), acquis par Ian Woodner, de New York, a atteint les 844 776 francs.
2020, 27 mars, repoussée vers le 26 juin, Paris (c.-pr. Ferri, exp. Bernard Lecomte). Ancienne Collection M.L. Grands Maîtres de l’estampe du XVe au XVIIIe siècle. Total 126 numéros. Avec une introduction signée de B. Lecomte (p. 3), une chronologie de ses activités par dates importantes ainsi qu’une illustration de son cachet (p. 4).


Date de mise en ligne : septembre 2020.


Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia