numéro
L.106
intitulé de la collection
Alfonso IV d'Este, duc de Modène et de Reggio
technique marque estampée, encre
couleur noir
localisation recto
dimension 13 x 13 mm (h x l)
3 renvois  
  • 1921
  • depuis 2010
ALFONSO IV d'ESTE (1634-1662), Ferrare. Dessins.
 
Alfonso IV, duc de Modène et de Reggio, petit-fils d'Alfonso III (voir L.112) possédait une belle collection de 2300 dessins. Le peintre de miniatures et graveur Bonaventura Bisi, dit Padre Pittorini, aida le duc dans la formation de cette collection. Giovanni Bonzi en était le conservateur. Ce prince fut aussi le fondateur de la célèbre galerie de tableaux de Modène. A. Venturi, dans son ouvrage La R. Galleria Estense in Modena, 1882, donne, pages 361-363, un inventaire des portefeuilles de dessins de la collection de la maison d'Este à Modène ; il cite aussi, page 274, la marque qui nous occupe. Le monogramme qui figure dans cette marque est composé des trois lettres A. D. E. (Alfonsus Dux Estensis).

ALFONSO IV d'ESTE (1634-1662), duc de Modène et de Reggio, Ferrare. Dessins.

Le nom du conservateur de la collection est Giovanni Donzi, et non Bonzi comme l'a écrit Frits Lugt.
Des publications récentes (voir la bibliographie ci-dessous) nous fournissent davantage de renseignements sur la collection de la famille d'Este. Les deux ouvrages de Jadranka Bentini jettent notamment plus de lumière sur l'importance d'Alphonse IV dans l'enrichissement de la collection de dessins. Ainsi, il aurait acquis, encore sous le règne de son prédécesseur François I (1610-1658), la totalité ou une partie du fonds de Paolo Coccapani (1584-1650), évêque de Reggio Emilia. Ce qui semble confirmé par le fait que des dessins, décrits dans l'inventaire Coccapani de 1640, ont été identifiés dans la collection d'Este (publié par G. Campori, Raccolta di cataloghi ed inventarii inediti di quadri, statue, disegni, bronzi [...] dal secolo XV al secolo XIX, Modène 1870, pp. 142-159).
Dans son livre de 1989, Bentini publie différentes sources sur la collection d'Este, à commencer par les correspondances de Bonaventura Bisi, conseiller artistique d'Alphonse IV de 1652 à 1659. D'autres inventaires et documents sont transcrits dans les appendices de son ouvrage.
À la mort du duc Alphonse IV en 1662, sa veuve Laura Martinozzi gouverne pour son fils alors âgé de deux ans, jusqu'en 1674. Sous son règne, il n'a pas été fait d'acquisitions pour la collection, mais c'est de cette période que date le premier inventaire établi par le cavalier Don Giovanni Donzi de 1668-1669. Dans cet inventaire, une description de la Galleria dei Disegni e delle Medaglie nous apprend comment étaient classés les 2848 dessins ainsi que les estampes, celles-ci n'étant toutefois pas bien décrites. Cette galerie était séparée de la fameuse Galleria Ducale où se trouvaient les tableaux.
Sous François II (1660-1694), les acquisitions reprennent (voir L.1893). Il était conseillé par le peintre Francesco Stringa (1635-1709), alors 'soprintendente' de la galerie. Un inventaire de 1688 décrit les acquisitions faites sous son règne.
Dans un autre inventaire établi en 1751 par le Padre Pietro Zerbini, dernier 'custode' de la galerie, les dessins décrits sont moins nombreux que dans l'inventaire de Donzi. Il est possible qu'entre 1667 et 1751 des dessins aient été transportés ailleurs ou encore vendus. Selon un catalogue qui transcrit l'inventaire de Zerbini (Catalogo de Libri contenenti Stampe e Disegni esistenti nella Ducale Galleria di Francesco III [...]) plus de 10.000 estampes étaient conservées dans la Galleria delle Medaglie.
En 1787, de nombreuses estampes ainsi que des dessins, surtout des nus, ont été transférés à l'Accademia di Belle Arti, fondée en 1780. En 1811, environ 500 dessins s'y trouvaient encore, mais en 1854 la plus grande partie a été restituée à la Galleria (voir L.3332). En revanche, des 2000 estampes transférées, seule une petite partie a rejoint le fonds de la Biblioteca Estense.
À la suite de l'incursion française, une partie de la collection de la maison d'Este est entrée en 1797 au Musée du Louvre (voir L.112). Aujourd'hui, 1196 dessins de cette collection sont conservés dans le musée français. Des dessins ont dû être dispersés à cette même époque car certains portant des marques de la maison d'Este ont été signalés dans d'autres collections, par exemple au British Museum ou encore dans la collection Marcel Puech (P. Malgouyres, Dessins de le Donation Marcel Puech au musée Calvet, Avignon, Naples 1998, nos 307 et 308). Il est possible, comme cela est suggéré dans le catalogue de l'exposition de 1998, que le peintre Jean-Baptiste Wicar ait joué un rôle dans cette dispersion (voir aussi L.2568). Les dessins dispersés ainsi portent souvent d'autres marques : celles de Vivant Denon, du marquis de Lagoy, mais surtout de William Young Ottley et Thomas Lawrence (les dessins de la collection Ottley passèrent dans la collection de Thomas Lawrence, puis dans les mains du marchand Woodburn en 1853). Ces marques donnent des indications précieuses sur l'historique de ces œuvres après leur dispersion.

SOURCES
Modène, Archivio di Stato di Modena, Fondo Estense, Inventario del Cav. Donzi, 1668-1669, liste ms. (liste publiée par Bentini en 1989, Documento IV, pp. 38-39).
Modène, Archivio di Stato di Modena, Camera Ducale, Cassa Segreta, n° 24108, Inventario della Ducale Galleria delle Medaglie, 1751, liste ms. (liste partiellement transcrite par Bentini en 1989, Documento VIII, pp. 40-45).
A. Wyatt Thibaudeau, Dictionnaire des marques et monogrammes d’amateurs, manuscrit, Berlin, Kupferstichkabinett, WGa 0 19, fol. 302.

BIBLIOGRAPHIE
L. Both de Tauzia, Musées nationaux. Notice des dessins de la collection His de La Salle exposés au Louvre, Paris 1881, pp. 192-205, Appendice. Marques des principales collections de dessins, à la p. 200.
L. Fagan, Collectors' Marks, Londres 1883, n° 26.
J. Bentini (dir.), Disegni della Galleria Estense di Modena, Modène 1989.
J. Bentini, P. Curti (dir.), Ducal Galleria Estense. Disegni, medaglie e altro. Gli inventari del 1669 e del 1751, Modène 1990.
H. Sueur, 'I disegni veneziani della collezione dei duchi d'Este', dans J. Bentini, S. Marinelli, A. Mazza (dir.), La pittura veneta negli stati estensi, Modène 1996, pp. 317-344.
G. Marini, 'Disegni e stampe nelle raccolte di Modena e Reggio', dans J. Bentini, S. Marinelli, A. Mazza (dir.), La pittura veneta negli stati estensi, Modène 1996, pp. 393-415.
Modène 1998 : Disegni da una grande collezione. Antiche raccolte estensi dal Louvre e dalla Galleria di Modena, cat. par J. Bentini (dir.), Modène, Palazzo Ducale di Sassuolo Modena, Milan 1998.
C. Loisel, ‘Franceso I d’Este collectionneur de dessins ?’, dans S. Cascio, S. Cavicchioli, E. Fumagalli (dir.), Modena barocca. Opere e artisti alla corte di Francesco I d’Este (1629-1658), Florence 2013, pp. 61-67.


Date de mise en ligne : août 2010 ; dernière mise à jour : mai 2018.


Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia