numéro
L.407
intitulé de la collection
Randall, Blanchard
technique marque estampée, encre
couleur violet
localisation verso
dimension 5 x 10 mm (h x l)
  • 1921
  • 1956
  • depuis 2010
Blanchard RANDALL, amateur contemporain, Baltimore. Estampes anciennes et modernes.
 
BLANCHARD RANDALL, Baltimore.
 
VENTE : 1935, 8 juillet, Londres (chez Sotheby).
102 gravures (dont 43 bois) de Dürer, 100 eaux-fortes de Rembrandt.
 

BLANCHARD RANDALL (1856-1942), financier, Baltimore. Estampes anciennes et modernes.

Blanchard Randall a commencé sa carrière comme marchand de blé puis a développé des activités d’exportateur avant de devenir finalement financier. Il a joué un rôle important pour la ville de Baltimore en tant que philanthrope, mais, surtout, en tant que vice-président du conseil de l’université Johns Hopkins et, dès sa création, au titre de président du conseil du Baltimore Museum of Art. Randall a déployé des efforts considérables pour réunir les fonds nécessaires aux activités du musée mais il a également servi comme président de la commission du musée municipal d’Art de Baltimore. Randall a été marié à Susan Katherine Brune († 1937).
Comme collectionneur, Randall s’est intéressé aux estampes, aux livres et aux tableaux. Ainsi, deux tableaux de sa collection font actuellement partie du Metropolitan Museum of Art de New York : Charles Wilson Peale, Portrait de Margaret Strachan, ca. 1771 (inv. 33.24) et Francis Blackwell Mayer, Vue de Francis Street à Annapolis, 1876 (inv. 39.175). Au cours de sa jeunesse Randall a surtout collectionné des estampes et en a prêté en 1924-1925 au Baltimore Museum of Art pour une exposition couvrant cinq siècles d’estampes (sans catalogue), mais il a finalement décidé de vendre ses gravures de Dürer et de Rembrandt en 1935. Dans un article paru dans le Baltimore Sun du 24 août 1935, il justifie son choix de vendre sa collection d’estampes aux enchères par le fait que bon nombre d’entre elles figuraient déjà dans la collection de Thomas Harrison Garrett (L.2435b), à l’époque prêtée au Baltimore Museum of Art et aujourd’hui entière propriété du musée. En décembre 1937, Randall donna 200 livres de sa bibliothèque à son alma mater, le St. John’s College d’Annapolis (B.A. 1874).
Le cachet a été signalé au verso d’une gravure de Dürer, Melencolia I (vente 2011, 7 juillet, Londres, Christie’s, no 37 décrit comme un cachet imprécis).

BLIOGRAPHIE
M.I.D. Einstein et M.A. Goldstein, Collectors’ Marks, Saint Louis 1918 (éd. augmentée de L. Fagan, Collector’s Marks, Londres 1883), no N-15.


Date de mise en ligne : janvier 2015.


Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia