numéro
L.445b
intitulé de la collection
Chodowiecki, Daniel Nikolaus
technique marque estampée
couleur violet
localisation verso
dimension 7 x 29 mm (h x l)
1 renvoi  
  • 1956
  • depuis 2010
N. D. CHODOWIECKI (1726-1801), peintre et graveur, Berlin. Sur ses propres dessins.
 
Nikolaus Daniel Chodowiecki, né à Danzig, commença sa carrière dans le commerce. Après avoir étudié l'art du dessin sous Rode à Berlin, il se voua à partir de 1756 à l'illustration de livres. En 1797 il fut nommé directeur de l'Académie des Beaux-Arts à Berlin. Artiste fort fécond, à qui on doit plus de deux mille eaux-fortes illustrant la vie caractéristique de son époque. W. Engelmann a dressé le catalogue de son œuvre gravé. Une partie de sa succession, 200 dessins environ, fut réalisée par l'arrière-arrière-petite-fille de l'artiste, dans la vente ci-dessous, à l'occasion de laquelle le cachet L.445a fut apposé. La marque L.445b est apposée sur des épreuves postérieures.
 
VENTE : 1925, 29 mai, Francfort s/l M. (chez F. A. C. Prestel). 170 numéros de dessins originaux de Chodowiecki. Prix peu élevés.
 

DANIEL NIKOLAUS CHODOWIECKI (Danzig 1726-Berlin 1801), peintre et graveur, Berlin. Sur les dessins et les tirages postérieurs des estampes de la vente de 1925.

Lugt ayant inversé les deux prénoms de l’artiste, nous en donnons ici l’ordre correct. Ce cachet figure non seulement sur des épreuves postérieures des cuivres de Chodowiecki, mais aussi sur quelques dessins de la vente de 1925. Il nous a été signalé sur un dessin de Chodowiecki dans une collection particulière à Munich. Sur ce même dessin figure la marque de Carl Heumann (L.555b).
La décision de vendre en 1925 une série de dessins et d’épreuves postérieures des plaques de Chodowiecki revient à l’arrière-grand-mère de Michael Hootz. Lui-même a ensuite repris le fonds de la collection familiale qu’il a enrichie de nombreuses pièces : gravures, livres, illustrations, et de quelques dessins (L.4633).
La bibliographie sur l’artiste concerne surtout les estampes ; nous donnons ici quelques titres qui offrent un bon point de départ pour mieux connaître son œuvre gravé.

BIBLIOGRAPHIE
W. Engelmann, Daniel Chodowiecki’s sämmtliche Kupferstiche, Leipzig 1857.
R. Hirsch, Nachträge und Berichtigungen zu Daniel Chodowiecki’s sämtliche Kupferstiche. Beschrieben von Wilhelm Engelmann, Leipzig 1906.
K.K. Eberlein, Daniel Chodowiecki. Verzeichnis der Kupferstiche von den noch erhaltenen Originalplatten, Berlin 1927.
J.-H. Bauer, Daniel Nikolaus Chodowiecki. Das Druckgraphische Werk. Die Sammlung Wilhelm Burggraf zu Dohna-Schlobitten, 2 vol., Hannover 1982 (2e éd. 1984).
E. Wormsbächer, Daniel Nikolaus Chodowiecki. Erklärungen und Erläuterungen zu seinem Radierungen. Ergänzungsband zum Werkverzeichnis der Druckgraphik hrsg. non J-H. Bauer, Hannover 1988.


Date de mise en ligne : octobre 2012 ; dernière mise à jour : février 2015.


Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia