numéro
L.702f
intitulé de la collection
Dufy, Raoul
technique marque estampée, encre
couleur noir
localisation recto, verso
dimension 6 x 20 mm (h x l)
  • 1956
R. DUFY (1877-1953), peintre et graveur, Paris. Sur ses propres œuvres.
 
Raoul Dufy, né au Hâvre, décédé à Forcalquier (Basses-Alpes), fut élève à l'École des Beaux-Arts. A ses débuts il peignit des compositions religieuses ou allégoriques qui ne laissaient guère prévoir qu'un jour il se taillerait une véritable célébrité, surtout comme aquarelliste, avec des scènes de champs de courses, de canotage, de plages (Le Hâvre, Trouville, etc.), des paysages, des nus, des portraits. Premier Salon à Paris, celui des Artistes Français, en 1901, puis Indépendants en 1903 et Salon d'Automne dont il était sociétaire. A été décorateur : tissus, tapisserie, céramique. Illustrateur abondant, citons de : G. Apollinaire, Le Bestiaire, et Le Poète assassiné ; R. Allard, Elégies martiales ; G. Coquiot, La Terre frottée d'ail ; Alph. Daudet, Tartarin de Tarascon ; P. Fleuret, Friperies ; Mallarmé, Madrigaux ; Eug. Montfort, La Belle-Enfant ; Verhaeren, Poèmes légendaires de France et de Brabant. Important œuvre gravé où l'on remarque surtout la série de lithographies en couleurs « La Mer », le portrait de G. Coquiot, et « Les Baigneuses ». Nombreuses expositions particulières (avec catalogues), à Paris : Exposition des Maîtres de l'Art Indépendant, Petit-Palais, 1937 ; Galerie L. Carré, 10-31 octobre 1941 (aquarelles et dessins) ; juin-octobre 1953, Musée National d'Art Moderne (par B. Dorival, préface de J. Cassou) ; mars 1954, Maison de la Pensée Française (avec L. A. Moreau). A Nice : mars 1954, Galerie des Ponchettes (notices par J. Cocteau et G. Salles). Genève : 1952, Musée d'art et d'histoire (notices de P. Bouffard et P. Courthion). Madrid : avril 1954, Institut français en Espagne. New-York : 1936, Bignon Gallery. Modern french tapestries by Braque, R. Dufy ... (préface par Ed. Hériot). En dehors de divers albums de reproductions de ses œuvres signalons les ouvrages suivants : Chr. Zervos, R. Dufy, Paris (1929) ; M. Berr de Turique, R. Dufy, Paris 1930 ; J. Cassou, R. Dufy, poète et artisan, Genève 1946 (Les Trésors de la peinture française) ; M. Gauthier, R. Dufy, Paris 1949 (Les Gémeaux n° 5).
Le timbre reproduit a servi pour les dessins et estampes. Il existe de plus, pour les peintures, une griffe signature « Raoul Dufy » (largeur 50 mm). Ces deux marques furent apposées, par les soins de la veuve, sur les œuvres de l'atelier qui ne fut pas dispersé mais conservé par elle.
 

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia