numéro
L.877a
intitulé de la collection
Laffon, Emile
technique marque estampée, encre
couleur noir
localisation recto
dimension 8.5 x 12.5 mm (h x l)
  • 1956
E. LAFFON (1868-1931), agent de publicité financière, Paris. Dessins et gravures du XVIIIe siècle et modernes.
 
Emile Laffon, ancien gouverneur de la Nouvelle Calédonie (en 1893, à l'âge de 25 ans), était à la tête d'une très grosse affaire de publicité financière, Avenue de l'Opéra, à Paris. Il forma peu à peu une collection de dessins du XVIIIe siècle et modernes et d'estampes des mêmes époques, principalement des écoles française et anglaise, dans laquelle la section estampes modernes était la plus nombreuse, avec des épreuves choisies de Bonnard, Cassatt, Daumier, Fantin-Latour, Meryon, Millet, Pissarro, Redon, Renoir, Rodin, Toulouse-Lautrec, etc. Le compte rendu ci-dessous de la vente faite à Zürich en 1938, dans laquelle la collection fut dispersée, permet d'en apprécier l'importance.
Il semble que la marque n'ait été apposée qu'à l'occasion de la vente à Zürich. Outre ce timbre, Laffon marquait les tableaux de sa collection du nombre 59, numéro de son hôtel particulier de la rue Ampère, à Paris.
 
VENTES :
I. 1936, 9 juillet, Londres (chez Sotheby). Collection remarquable de deux aquarelles et vingt tableaux par Eugène Boudin, provenant de « Monsieur Laffon » à Paris.
 
II. 1938, 7-8 avril, Zürich (experts W. S. Kundig, de Genève, et P. Prouté, de Paris). Collection de M. et Mme E. Laffon. (518 Nos). Préface de François Fosca. Dessins du XVIIIe siècle et modernes (75 nos). Gravures françaises et anglaises du XVIIIe (126 nos) et modernes (317 nos). Prix en fr. suisses (alors environ 7 fr. français). Dessins : F. Boucher, Buste de jeune femme 8600 fr. ; 6 miniatures ou dessins de J. B. Isabey dont Marie-Louise, Impératrice des Français 2250 fr. et La Reine Hortense 1160 fr. Série de 22 aquarelles de Rowlandson, la plupart entre 1050 fr. et 500 fr. Dans les dessins modernes : Degas, Etude de nu et mouvement d'une danseuse 1810 fr. ; 15 dessins de Forain dont Le Lever 1305 fr. ; Jongkind, Le port de Rotterdam 2140 fr. ; Lami, Le Duc et la Duchesse de Brabant 4000 fr. ; Seurat, Au café-concert 14.100 fr. - Gravures du XVIIIe, principales enchères : Debucourt, Les Deux baisers 8000 fr., Minet aux aguets 1900 fr. ; Demarteau d'après Huet, Suite des quatre saisons 4000 fr. ; d'après Hoppner par Young, Domestic happiness 3900 fr. ; Janinet d'après Boucher, L'Amour rendant hommage à sa mère 1920 fr., Amour tu fais des jaloux et Tu blesses et souvent ne guéris pas 2020 fr. ; d'après Schall par Descourtis, L'Amant surpris et Les Espiègles 2650 fr. ; d'après Wheatley par J. Murphy, The Encampment at Brighton et The Departure from Brighton 2950 fr. - Dans les estampes modernes : P. Bonnard, Quelques aspects de la vie de Paris, suite complète 480 fr. ; M. Cassatt, 5 nos (95 à 325 fr.) ; Daumier, 30 nos, dont 18 avant la lettre (455 à 165 fr.) ; Fantin-Latour, Bouquet de Roses 540 fr. ; Forain, C'est fini! 340 fr. ; Meryon, Le Petit pont, 1r état 850 fr. ; Millet, La Cardeuse, 1r tirage 600 fr., La grande Bergère, 1r tirage 455 fr., Le Départ pour le travail, 4e état 400 fr. ; C. Pissarro, 11 nos (de 330 à 100 fr.) ; O. Redon 7 nos (260 à 35 fr.) ; A. Renoir, Baigneuse debout (L.D. 28) 325 fr., L'Enfant au biscuit (L.D. 31) 300 fr. ; A. Rodin, Victor Hugo de face, 3e état 160 fr. Importante série de 62 nos de Toulouse-Lautrec dont Marcelle Lender debout 635 fr., La Clownesse assise 590 fr., La grande Loge, 1200 fr., Partie de campagne ou le tonneau 785 fr., Napoléon 335 fr. Comme autres noms représentés par une bonne série de feuilles, citons principalement : Bracquemond, Buhot, J. Frelaut, Leheutre, Lepère, Raffaëlli, Rops et Steinlen.

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia