numéro
L.919e
intitulé de la collection
Fantin-Latour, Henri
technique marque estampée, encre
couleur noir
localisation recto
dimension 6 x 15 mm (h x l)
1 renvoi  
  • 1956
I. H. J. T. FANTIN-LATOUR (1836-1904), peintre et graveur, Paris. Sur ses propres ouvrages.
 
Ignace Henri Jean Théodore Fantin-Latour, né à Grenoble, est le peintre bien connu de fleurs et de portraits et l'auteur de lithographies estimées, dont beaucoup d'inspiration musicale. L'édition définitive, de 1906, du catalogue de son œuvre, par son ami G. Hédiard (voir L.1252) décrit 193 lithographies et 2 eaux-fortes. De mai à juin 1927 125 dessins du maître furent exposés à la Galerie Tempelaere à Paris ; presque tous portaient la marque.
Quelques années après sa mort, sa veuve, en collaboration avec l'expert Loys Delteil (voir L.773) a fait reproduire toutes ses lithographies et eaux-fortes par un procédé photolithographique, mais en dimensions plus petites que celles des originaux, pour éviter, avec ceux-ci, des confusions possibles. Ces reproductions portent un timbre spécial pour lequel nous renvoyons au L.1027a. Elles parurent en un album, avec préface de Léon Bénédite : L'Œuvre lithographique de Fantin-Latour (195 planches), Paris, 1907, in-fol. Il n'y a pas eu de vente d'atelier Fantin.
La marque ci-contre, reproduisant la signature du maître, a été faite après son décès par les soins de Madame Fantin, et apposée exclusivement sur les dessins et croquis non signés trouvés dans les cartons de l'artiste. Aucun tableau ni pastel ne porte ce cachet.
 

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia