numéro
L.978
intitulé de la collection
Buhot, Félix
technique marque estampée, encre
couleur rouge
localisation recto
dimension 6.5 x 7.5 mm (h x l)
3 renvois  
  • 1921
  • depuis 2010
F. BUHOT (1847-1898), Paris. Sur ses propres eaux-fortes.
 
Félix-Hilaire Buhot, peintre et graveur, était élève de Pils et Jules Noël, pour la peinture, et de Gaucherel pour la gravure. Il débuta au Salon en 1875 et avait déjà accepté, après la guerre de 1870, un poste de professeur au collège Rollin. Il s'est fait une place personnelle comme graveur de scènes de la rue à Paris, de marines, et aussi comme illustrateur. G. Bourcard (L.375) a donné le catalogue descriptif de son œuvre gravé, 186 nos (Paris, Floury, 1899).
Les marques ci-contre furent apposées par l'artiste comme garantie sur ses propres eaux-fortes, la grande [L.977] sur les grandes pièces, l'autre [L.978] sur les petites.
 

FÉLIX HILAIRE BUHOT (Valognes 1847-Paris 1898), peintre et graveur, Paris. Sur ses propres eaux-fortes.

Après le décès de l’artiste, sa veuve († 1913) a fait plusieurs dons d’œuvres de Félix Buhot, notamment, en 1898 et en 1899, une importante collection de ses estampes à la Bibliothèque nationale. Suivirent d’autres dons d’estampes : en 1900 à la ville de Valognes ; en 1902 au Musée du Petit Palais à Paris, au British Museum de Londres et au Musée des Beaux-Arts de Caen. Enfin, en 1902, elle donnait trois gouaches au Musée du Luxembourg.
Toutefois, une grande partie des dessins et des estampes de l’artiste est restée dans la famille. C’est à partir des années 1970 que les héritiers ont cédé des œuvres dans plusieurs ventes, dont nous donnons la liste ci-dessous. Deux cachets ont alors été créés pour ces ventes, l’un en 1977 (voir L.4244) et un autre en 1985 (voir L.4245), ce dernier également apposé à l’occasion des ventes suivantes. En 1979, les héritiers ont fait une donation à la Bibliothèque nationale, qui complète les dons faits en 1898 et 1899 par Mme Félix Buhot (voir l’article de C. Baxter 1980). L’année suivante, les pièces des différentes donations ont été exposées à la Bibliothèque nationale.

VENTES
1977, 2 décembre, Paris (chez P. Renaud, expert P. Cailac), Atelier Félix Buhot 1847-1898. 155 nos, dont nos 1 à 96 estampes de Buhot. Avec introduction.
1982, 21 avril, Paris (chez P. Renaud, expert P. Cailac), Atelier Félix Buhot. Estampes, nos 1-15, dessins, nos 16-77, peintures, nos 78-87.
1984, 3 mai, Paris (chez P. Renaud, expert P. Cailac), Félix Buhot Valognes 1847-Paris 1898. 135 nos dont 79 nos d’estampes de Buhot.
1985, 25 octobre, Paris (chez P. Renaud, expert P. Cailac). Estampes. 98 nos.
1988, 20 mai, Paris (chez Arcole, experts P. Cailac, P. Blanchet). Estampes. 147 nos, dont nos 1 à 94 de Buhot.
1989, 2 novembre, Paris (chez Arcole, experts P. Cailac, P. Blanchet). Estampes. 138 nos, dont nos 1 à 96 de Buhot.
1990, 23 novembre, Paris (chez Arcole, experts P. Cailac, P. Blanchet). Estampes. 139 nos, dont nos 1 à 70 de Buhot.

BIBLIOGRAPHIE
G. Bourcard, Félix Buhot. Catalogue descriptif de son œuvre gravé, Paris 1899 (rééd. New York 1979).
C. Baxter, ‘Les dessins et estampes de Félix Buhot’, Nouvelles de l’estampe, nos 52/53, juillet-octobre 1980, pp. 39-50.
Baltimore 1983 : Félix Buhot, peintre-graveur, cat. par J.M. Fisher et C. Baxter, Baltimore, Baltimore Museum of Art, 1983.
J.-L. Dufresne, V. Sueur, A. McQueen, Félix Buhot peintre graveur entre romantisme et impressionnisme 1847-1898, Cherbourg 1998.
E. Stolpe, ‘Buhot, Félix Hilaire’, dans Saur, Allgemeines Künstlerlexikon. Die Bildenden Künstler aller Zeiten und Völker, t. 15, Munich-Leipzig 1997, pp. 86-87.
Arsène Bonafous-Murat, Félix Buhot 1847-1898. Estampes, dessins, autographe, Paris 2004, marque reproduite sous ‘Timbres et signatures’.


Date de mise en ligne : décembre 2012.


Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia