numéro
L.988c
intitulé de la collection
Kunstforeningen
technique marque estampée, encre
couleur brun, rouge
localisation verso
dimension 8 x 11 mm (h x l)
  • 1956
  • depuis 2010
KUNSTFORENINGEN (Société des Beaux-Arts), Copenhague. Dessins et aquarelles danois.
 
Le « Kunstforeningen » possède une collection de dessins et d'aquarelles de maîtres danois. Il s'agit de dessins d'après ou des études préparatoires de tableaux, vendus à la Société par les artistes eux-mêmes.
 
VENTE : 1933, 19 octobre, Copenhague (chez V. Winkel & Magnussen).
 

KUNSTFORENINGEN (Association des Beaux-Arts), Copenhague. Dessins et aquarelles danois.

L’association artistique Kunstforeningen a été fondée en 1825 à Copenhague, à l’initiative de Johan Christian Fick (1787-1864) qui en est devenu son premier président. Les peintres Christoffer Wilhelm Eckersberg (1783-1853), Johann Ludwig Lund (1777-1867) et Jens Peter Møller (1783-1854) en étaient co-fondateurs, ainsi que l’architecte Gustav Friedrich Hetsch (1788-1864), les historiens de l’art Niels Lauritz Høyen (1798-1870) et Just Mathias Thiele enfin (1795-1874).
L’association avait été créée d’après l’exemple allemand, dans le but de soutenir les arts visuels danois grâce à des expositions, des conférences, des publications et de l’édition d’estampes. En 1828, une première exposition eut lieu, consacrée à l’artiste Jens Juel.
Depuis 1952, l’association est logée rue Gammel Strand à Copenhague dans un bâtiment historique de l’architecte Philip de Lange construit dans les années 1750. En 2004, l’association a ajouté GL Strand à son nom et continue, aujourd’hui encore, à organiser des expositions.
Une autre de ses activités consistait à acquérir des œuvres, notamment des tableaux, auprès des artistes directement, et ce dans le but de les soutenir. Une fois par an, leurs œuvres étaient offertes à des membres de l’association tirés au sort. 
On trouve la liste des artistes, des tableaux et des gagnants dans les comptes rendus de l’association (voir bibliographie).
L’association demandait par ailleurs aux artistes, au moment où était acquis un de leurs tableaux, de lui offrir un dessin du motif afin de le conserver comme souvenir. Le dessin, qui pouvait être un dessin préparatoire abouti ou une copie d’après le tableau, était annoté en bas ou sur le montage, de la date de la loterie et du nom du gagnant. On trouve également le cachet de l’association, constitué des initiales K et F, au verso des dessins. C’est ainsi le cas pour les feuilles suivantes : Christen Schjellerup Købke, Paysage près de Kalkbrænderiet avec vue sur Copenhague (‘Partie af Kalkbrænderiet’ ; Paris, Fondation Custodia, inv. 1976-T.31), tableau passé dans la loterie du 4 janvier 1838, no 12 ; Johan Thomas Lundbye, Vue d’un parc animalier (‘Parti i Dyrehaven’ ; New York, The Metropolitan Museum of Art, inv. 2008.358), tableau passé dans la loterie du 3 janvier 1839, no 30 ; Johan Christian Dahl, Bateaux de pêche (vente 2012, 6 décembre, Londres, Christie’s, no 151), tableau probablement passé sous le titre ‘Et lille Søstykke’ dans la loterie du 7 janvier 1841, no 21 ; Anton Erik Christian Thorenfeld, Vue d’Hobro Fjord (‘Fra Hobro Fjord’ ; vente 2017, 25 mai, Berlin, Bassenge, no 6722), tableau passé dans la loterie du 8 février 1874, no 22 ; Harald Slott-Møller, Intérieur (‘Interiør’ ; Paris, Fondation Custodia, inv. 2015-T.7), tableau passé dans la loterie du 23 février 1890, no 15.
Ces dessins, longtemps conservés par l’association, furent vendus le 19 octobre 1933 à Copenhague, chez Winkel & Magnussen. Le catalogue de vente mentionne que les feuilles comportent le cachet de la Kunstforeningen, de couleur sépia, ou bien au verso ou bien sur le montage.
Il est possible que la marque ait également été apposée sur d’autres dessins encore, entrés dans la collection de la Kunstforeningen, car la feuille suivante de Thomas Lundbye ne semble pas avoir de lien avec les loteries. En effet, elle ne porte pas d’inscription et aucun tableau correspondant ne figure dans les listes des tirages au sort : vente 2016, 27 mai, Berlin, Bassenge, no 6701 comme Johan Thomas Lundbye, Berger avec sa tente et chiens dans la Campagna Romana près de Monte Cavo.

VENTE
1933, 19 octobre, Copenhague (chez V. Winkel & Magnussen), Kunstauktioner no 142. Fortegnelse over Kunstforeningens Samling af tegninger og akvareller. Dessins, total 1 128 numéros (catalogue consultable en ligne sur le site web de la Bibliothèque Royale du Danemark : https://rex.kb.dk/primo-explore/fulldisplay?docid=KAB01_DIGITAL000021986&context=L&vid=NUI&search_scope=KGL&tab=default_tab&lang=en_US).

BIBLIOGRAPHIE
Kunstforeningen i Kjøbenhavn. Dens Historie of Virkomshed fra dens Stiftelse til 1863, Copenhague 1864 [ont été ensuite ajoutés les comptes rendus des années suivantes, comportant les listes des œuvres dans les loteries : beretning om Kunstforeningens virksomhed i aarene 1864-71, i øvrigt medindbundet : beretninger of oversigter for årene 1872-1889(-90)].
‘Kunstforeninger’, Salmonsens Konversationsleksikon, vol. XIV, 1926, pp. 903-904.
F. Friborg, Det gode selskab. Kunstforenings historier 1825-2000, Copenhague 2000.
Paris-Copenhague 2007-2008 : De Abildgaard à Hammershøi, 75 dessins danois [Collection Frits Lugt], cat. de M.B. Nelleman et P.J. Storsve, Paris, Maison du Danemark ; Copenhague, Statens Museum for Kunst (mais également Amsterdam, Museum Van Gogh, 2009 − information non mentionnée dans le catalogue), Paris 2007, sous le no 33.
V. Villadsen, C.W. Eckersberg dagbøger 1810-1837, Copenhague 2009, vol. 1, p. 202, note 1.
C. Christensen, P. Kühn-Nielsen, ‘Kunstforeningen’, Den Store Danske, Gyldendal (dictionnaire biographique en ligne : http://denstoredanske.dk/index.php?sideId=112236, consulté le 10 octobre 2017).


Date de mise en ligne : décembre 2017.

 


Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia