numéro
L.1050
intitulé de la collection
Simon, Tavik Frantisek
technique marque estampée, encre
couleur noir, rouge, vert
localisation recto
dimension 11 x 12 mm (h x l)
  • 1921
  • 1956
  • depuis 2010
T. F. SIMON (né en 1877), peintre et aquafortiste, vit à Paris et Prague. Sur ses propres gravures.
 
T. François Simon, né à Prague, y fut élève de l'Académie des Beaux-Arts, mais se développa surtout à Paris où il se fixa de bonne heure. S'est spécialisé dans les eaux-fortes originales en couleurs. Membre de différentes sociétés artistiques. Pendant la guerre 1914-1918, l'artiste vécut à Prague, il a fait une courte apparition à Paris depuis l'armistice. Beaucoup de ses œuvres ont été publié par G. Petit (voir L.2022). L'Estampe Moderne (voir L.818) sera dorénavant son éditeur à Paris. Un article sur lui par Joachim Friedenthal a été publié dans Graphische Künste 1911 XXXIV p. 93.
 
T. F. ŠIMON , Prague.
 
Šimon, qui était aussi graveur sur bois, travailla à Paris de 1904 à 1914. Il se fixa ensuite à Prague, où il fut depuis 1928 professeur à l'Académie ; a travaillé aussi à New-York. A. Novák lui a consacré une monographie parue à Cleveland en 1926, et A. Matejcek une seconde, parue à Prague en 1934. Citons de plus, par W. P. Truesdell, un article sur ses eaux-fortes, abondamment illustré, dans la revue Print Connoisseur, IX (juillet 1929), pp. 207-236.
 

FRANTIŠEK JAN ŠIMON dit TAVIK FRANTIŠEK ŠIMON (Eisenstadl (Zeleznice) 1877-Prague 1942), peintre et aquafortiste, vécut à Paris et à Prague. Sur ses propres gravures.

Nous apportons quelques précisons aux notices publiées par Lugt en 1921 et 1956.
František Jan Simon a ajouté le patronyme de sa mère, Tavik, à son propre nom. En France, où il réside de nombreuses années, il est aussi connu comme François Simon.
En 1905, il expose au Salon d’Automne, à Paris, et, à la fin de la même année, à Prague. Dès 1910 ses œuvres sont présentées à Chicago chez Albert Roullier Art Gallery.
Il est par ailleurs membre de plusieurs sociétés de gravure en France, ainsi que de la Royal Society of Painters, Etchers and Engravers, de Londres (1910) et, en 1917, il est l’un des membres fondateurs de la Société des peintres graveurs tchécoslovaques « Hollar », dont il sera un peu plus tard président.
Ses peintures, dessins et estampes offrent notamment des images des villes du monde qu’il a parcourues.
On consultera avec profit sa biographie et sa bibliographie par Catherine Bentick, publiées en ligne sur Internet.

SOURCE EN LIGNE
C. Bentinck, ‘T. F. Š̌imon Bibliography’ (https://www.tfsimon.com/Bibliography.htm ; consultée le 14 avril 2020).

BIBLIOGRAPHIE
J. Friedenthal,  ‘T.F. Šimon’, Die Graphische Künste, XXXIV, 1911, p. 93.
A. Novák, T.F. Šimon, Painter-Etcher, Cleveland 1926.
W.P. Truesdell, ‘The Etching of T.F. Šimon’, Print Connoisseur, IX, 1929, pp. 207-236.
S.A. Campbell, The Graphic work of T. F. Š̌imon, Chicago 2002.
C. Bentinck, Tavik Frantisek Š̌imon (1877-1942). Catalogue Raisonné & Biographical Sketch, seconde version, s.l. 2020 (publication privée).


Date de mise en ligne : mai 2020.


Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia