numéro
L.1284
intitulé de la collection
Humphry, Ozias
technique marque estampée, encre
couleur noir
localisation recto
dimension 4.5 x 4.5 mm (h x l)
  • 1921
O. HUMPHRY (1742-1810), peintre miniaturiste anglais. Dessins et estampes.
 
Ozias Humphry, né à Honiton en Devonshire, fréquenta d'abord l'école de dessin de W. Shipley à Londres, puis travailla chez le miniaturiste W. Collins à Bath. Il s'appliqua avec succès au portrait-miniature, mais un accident, en 1772, l'empêcha de poursuivre cette branche. Membre de la « Royal Academy ». A Rome de 1773 à 1777. En 1785 il partit pour l'Inde où il fit plusieurs grands portraits. De retour en Angleterre en 1788. Sa vue l'abandonna de plus en plus entre les année 1791 et 1797. Il mourut à Londres, et légua la plus grande partie de sa collection de dessins et d'estampes, aussi bien que sa volumineuse correspondance, ses propres peintures, dessins, miniatures inachevées et carnets de croquis, à son fils naturel, William Upcott. À la mort de celui-ci, l'ensemble, augmenté de pièces rassemblées par Upcott lui-même, fit l'objet de 3 ventes publiques, toutes dirigées par Sotheby, « at Evan's auction rooms, 106 New Bond Str. ». Elles furent annoncées dans un même catalogue dont la première édition dit que ces ventes auront lieu dans le courant de juin 1846, sans donner les dates exactes, dates que l'on trouve dans une édition postérieure (au British Museum add. Mss. 21.113) et qui sont : 15-19 juin, bibliothèque (1411 nos, produit £ 1405 18s.), 22-24 juin, manuscrits et lettres autographes (594 nos, produit £ 2420 19s. 6d.), 25 juin, estampes (voir ci-dessous). De plus, des livres et manuscrits oubliés dans les ventes précédentes, ainsi que quelques dessins et estampes, figurèrent dans une vente faite par Sotheby les 12-14 août 1846 (qui comprenait aussi une partie de la bibliothèque John Allen) et obtinrent £ 27 9s. Total de toutes les ventes Upcott £ 4216 13s. 6d. Les carnets de croquis et carnets de notes de O. Humphry, aujourd'hui au British Museum, passèrent dans la vente Upcott, puis dans la vente Dawson Turner du 7 juin 1859. « Over 100 volumes of Upcott's autograph collections were purchased, at his sale, for the British Museum. Others eventually came into the possession of the Bodleian (Oxford), as they were bought by a captain Montagu, and bequeathed by him to that institution in 1863. Many of the Humphry papers were purchased by a Mr. Thomas Rodd, but these also were afterwards bought by the British Museum and are now among the Add. Mss. » (Dr. Williamson, Life and Works of Ozias Humphry, R. A., 1918 p. 232). A la fin de l'« Account Book of Ozias Humphry, 1767-1768 », conservé au British Museum (Add. Mss. 22.948), on trouve, de la main de l'artiste, une « List of Prints » qui est certainement, et bien qu'aucune mention ne l'indique, un inventaire sommaire de sa collection d'estampes à cette époque. On peut en effet retrouver, dans la vente Upcott, quelques-unes des estampes portées sur cette liste où se remarquent, comme noms principaux, par ou d'après Michel-Ange, Raphaël, Marc-Antoine, Jules Romain, Caravage, les Carrache, le Parmesan, le Guide, P. Testa, Dürer, Rubens, van Dijck, Poussin ; puis dans les contemporains : Woollett, Browne, Hall, Strange, des portraits en manière noire d'après Reynolds. Une vente de dessins, miniatures, peintures, eut lieu pou après le décès de Humphry, en 1810 ; nous en donnons le compte rendu ci-dessous.
C'est à tort que Fagan (249) reproduit la marque avec un double cercle, elle est exactement composée d'un H dans la majuscule O.
 
VENTES :
I. 1810, 29 juin, Londres (chez Christie). Pastels, dessins, miniatures, peintures par O. Humphry, et divers maîtres anciens et contemporains. Vente après décès (y figuraient aussi quelques « reserved sketches and pictures » de Geo. Romney, quelques peintures et dessins de R. Cleveley et d'autres de R. Freebairn). Parmi les peintures de Humphry le n° 59 était le « Portrait of the Ladies Waldegrave, daughters of the late Duchess of Gloucester » (adjugé £ 26 5s.) qui fit l'objet du fameux procès en 1917, ayant été vendu £ 20.000 comme portrait de Mrs. Siddons et de sa sœur, par Romney. Les dessins figuraient sous 3 nos (e. a Figures académiques et 8 têtes endommagées, par Raphaël), puis des portraits au crayon.
 
II. 1846, 25 juin, Londres (direction Sotheby). Estampes, dessins, miniatures, objets divers. Vente Upcott. 489 nos. La première édition du catalogue indiquait que cette vente aurait trois vacations, mais il semble qu'elle n'ait duré qu'un jour. Une bonne partie de la vente était évidemment formée de pièces ne provenant pas de Humphry, mais achetées par Upcott lui-même, par exemple l'importante série de gravures topographiques sur Londres et ses environs, les portraits gravés, les gravures de sports, de mœurs, les pièces sur des inventions mécaniques, les caricatures. Dessins et gravures se vendirent fort bon marché ; parmi ces dernières : Hollar portrait de Margaret Lemon, d'après van Dijck, et la suite des Saisons 10s., Woollett et Hall « Battles of the Boyne and La Hogue », d'après West, épr. de souscripteur, ensemble £ 4 - Produit £ 362 7s.
 

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia