numéro
L.1826
intitulé de la collection
Morisot, Berthe
technique marque estampée, encre
couleur noir
localisation recto
dimension 14 x 41 mm (h x l)
2 renvois  
  • 1921
  • 1956
Mlle Berthe MORISOT (1841-1895), peintre. Sur ses propres œuvre non signées à la main.
 
Mademoiselle Berthe Morisot, née à Bourges le 14 janvier 1841, dans une famille distinguée et éprise d'art, montra de bonne heure, ainsi que sa sœur Edma, des dispositions pour le dessin. Lorsque leur père, jusque là Préfet, fut nommé Conseiller à la Cour des Comptes à Paris, elles devinrent élèves de Guichard, et, vers 1862, sur les conseil de Corot, élèves d'Oudenot. Les deux sœurs exposent pour la première fois en 1864. Berthe continue ses envois jusqu'en 1873 (date après laquelle elle n'expose plus qu'aux Impressionnistes), tandis qu'Edma, devenue en 1868 Mme Pontillon, abandonne la peinture. Lorsqu'elles « copiaient » au Louvre, les demoiselles Morisot y rencontraient Manet, alors inconnu. Vers 1866, les familles Morisot et Manet entrent en relations suivies, et Berthe, sans être l'élève du maître, ressent son influence ; elle prend rang dans l'école impressionniste. Mariée en 1874 à Eugène Manet, frère cadet du peintre, elle continua à signer de son nom de jeune fille. Veuve en 1892, elle mourut le 2 mars 1895. Ses peintures, gouaches, aquarelles et pastels l'ont classée parmi les meilleurs peintres modernes ; elle a gravé quelques rares eaux-fortes. Voir aussi Duret, Histoire des Peintres Impressionnistes (Paris, 1906).
Son atelier n'a pas été dispersé en vente publique. Sa famille a conservé ses œuvres, et a apposé, sur celles qui n'étaient pas signées, le timbre reproduit.
 
Mlle Berthe MORISOT.
 
Voir une autre marque, composée seulement des initiales, au L.388a.
 

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia