numéro
L.1864a
intitulé de la collection
Feuillet, Maurice
technique marque estampée, encre
couleur brun, noir, rouge
localisation
dimension 2.5 x 3.5 mm (h x l)
1 renvoi  
  • 1956
M. FEUILLET , Paris.
 
Maurice Feuillet, Parisien de naissance, fut de 1893 à 1914 chargé de reportages et d'importantes missions d'information en France et à l'étranger par la grande presse hebdomadaire illustrée française, anglaise et américaine. Fut blessé dans la première guerre mondiale et décoré de la Légion d'Honneur. Se consacra alors à la littérature et à la critique d'art. Appelé en 1923 à la direction de la revue d'art Le Figaro Artistique, il fonda et dirigea en 1926 Le Gaulois Artistique dont la publication ne cessa qu'avec la disparition du Gaulois en 1929. Donna à ces deux revues de très nombreux articles de critique et, sous le pseudonyme de « Curiosa », le compte rendu des grandes ventes. Collaborateur du Figaro, du Journal, du New-York Herald, il y continua ses vivantes chroniques documentaires du monde de la curiosité et des ventes aux enchères de collections célèbres à Paris, Londres, Berlin et New-York. Auteur de divers ouvrages parmi lesquels Les Dessins de Fragonard et de Hubert Robert aux Musée et Bibliothèque de Besançon, Paris 1926, contenant une étude critique de 82 dessins reproduits en fac-similé, L'Art français en péril : La ruée des barbares, Paris 1929. Doué lui-même pour le dessin et la peinture, il a peint d'excellents paysages d'un coloris frais et d'une conception personnelle. A côté d'une collection d'objets d'art coréens et japonais des XVIIe et XVIIIe siècles (boîtes-écritoires, inros, netzukés en bois et ivoires, tabatières, peintures et dessins) notre amateur a réuni une importante collection de dessins, aquarelles et gouaches de maîtres principalement français, environ 300 pièces choisies. Les grands noms du XVIIIe siècle s'y retrouvent, souvent avec plusieurs feuilles : Watteau, Boucher, les Moreau, Greuze, Fragonard, Hubert Robert, Gabriel de St. Aubin, et aussi quelques étrangers illustres comme Gainsborough et les Tiepolo. Puis quelques maîtres plus anciens d'autres écoles et, pour le XIXe siècle, Delacroix, Isabey, Corot, Ingres et Regnault. Dans une vente chez Christie à Londres, le 29 juin 1936, passèrent 73 portraits en miniature, des tabatières, etc., provenant de M. Feuillet et d'autres collections. Un bel ensemble d'objets d'art japonais et chinois fut vendu à Paris les 21-22 novembre 1955.
La marque reproduite est apposée sur les dessins de petit format.
 

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia