numéro
L.2008
intitulé de la collection
Rochebrune, Octave-Guillaume de
technique marque estampée, encre
couleur rouge
localisation recto
dimension 9 x 6.5 mm (h x l)
  • 1921
  • 1956
O. G. de ROCHEBRUNE (1824-1900), graveur, Château de Terre-Neuve, près Fontenay-le-Comte (Vendée) - Sur ses propres eaux-fortes.
 
Le comte Octave-Guillaume de Rochebrune, né à Fontenay-le-Comte, fit ses études à Paris, au collège Stanislas. Elève de Justin Ouvrié, il exposa en 1845, 1847 et 1848, puis se retira au Château de Terre-Neuve. C'est là, à 34 ans, en lisant dans le Magasin Pittoresque un article de Charles Jacque sur la gravure à l'eau-forte, que naquit en lui le désir de graver. Premiers essais en 1859, premiers succès en 1861, avec son envoi d'eaux-fortes au Salon. Il entreprend alors de graver les monuments historiques de la France entière et commence cette longue et importante série de planches, beaucoup de très grand format, portant toutes une légende et un numéro gravés, numéro sous lequel elles sont décrites dans l'important ouvrage de Henri Clouzot : O. de Rochebrune, Catalogue descriptif et raisonné de son œuvre (492 nos). On lui doit aussi quelques lithographies. Il a écrit plusieurs études historiques et archéologiques e. a. : Collections de Terre-Neuve appartenant à Octave de Rochebrune, les armes depuis l'âge celtique jusqu'au XIIIe siècle (3 fascicules parus 1880-81), Guide du touriste dans la ville de Fontenay-le-Comte (1889), Les Fabriques de poteries gallo-romaines du littoral vendéen (1889), Le Temple Gallo-Romain d'Yzeures (1897), etc. Mourut dans son château de Terre-Neuve.
O. de Rochebrune imprimait lui-même, dans l'atelier qu'il avait installé dans son château, les premières épreuves de ses cuivres. Les toutes premières (5 ou 6) portaient, au crayon, sa signature et la mention « épreuve d'artiste ». Sur celles qu'il tirait ensuite, il apposait la marque rouge reproduite ci-contre, sur les autres la marque noire au L.2238. Les épreuves tirées par l'imprimeur parisien, sur les planches aciérées, ne portent ni signature ni marque.
 
O. G. de ROCHEBRUNE , Château de Terre-Neuve, Vendée.
 
Le comte de Rochebrune était tout à la fois dessinateur d'architecture, lithographe, aquafortiste, graveur au burin, sculpteur d'ornement et auteur. Parmi ses maîtres il faut citer encore J. L. Petit. Beraldi a catalogué ses eaux-fortes. Voir R. Vallette, Octave de Rochebrune, aquafortiste. Sa vie, son œuvre. Fontenay-le-Comte (Lussaud) 1925. Le catalogue raisonné de son œuvre de H. Clouzot parut à Paris, 1901.
 

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia