numéro
L.2157b
intitulé de la collection
Roybet, Ferdinand
technique marque estampée, encre
couleur rouge
localisation recto
dimension 26.5 x 78.5 mm (h x l)
2 renvois  
  • 1956
  • depuis 2010
F. ROYBET (1840-1920), peintre et aquafortiste, Paris. Sur ses propres dessins.
 
Ferdinand Roybet, natif de Uzès, fit ses premières études à l'Ecole de gravure de Lyon, puis vint en 1864 à Paris où il fut élève de J. G. Vibert. Il débuta au Salon de 1865 et peignit surtout des scènes de genre en costume des XVIe et XVIIe siècles, tandis que ses portraits sont assez rares. Voir : L. Roger-Milès, Le peintre Ferdinand Roybet, Paris 1890. Les collections artistiques du peintre furent vendues en deux fois, à Paris : les tableaux, meubles et tapisseries, le 19 novembre 1920 (Galeries G. Petit), les objets d'art, les dessins et les tapisseries les 14-16 décembre 1920 (à l'Hôtel Drouot).
 
FERDINAND ROYBET (Uzès 1840-Paris 1920), peintre et aquafortiste, Paris. Sur ses propres œuvres.
 
Ferdinand Roybet, décoré de la Légion d'honneur en 1893, devient ensuite officier et membre de l'Institut.
Consuelo Fould (1862-1927), élève de Roybet, petite-fille du banquier et ministre de Napoléon III, a légué sa villa atelier à la Ville de Courbevoie en 1927 afin de créer un musée Roybet-Fould. Les œuvres de Consuelo, de sa sœur George-Achille Fould-Stirbey (1865-1951) et de Roybet constituent le noyau des collections.
Voir aussi une troisième marque au L.3663.
 
VENTES
1877, 24 mars, Paris (chez  Pillet ; expert Manheim), collection Roybet, 154 nos, 10 huiles, porcelaines, bijoux, objets d'art, tapisseries, meubles.
1972, 19 novembre, Versailles (chez Chapelle Perrin Fromantin ; experts Heim Gairac), nos 42-68, 16 huiles, 8 dessins, un pastel, palettes et pinceaux.
1975, 19 février, Paris (chez Loudmer Poulain et Cornette de Saint-Cyr), nos 1-164, environ 178 dessins, 2 huiles.
1976, 3 mars, Paris (chez Loudmer et Poulain), nos 1-102, 109 dessins, une huile.
 
SOURCES
J. Esteve, La vie et l'œuvre de Ferdinand Roybet 1840-1920, mémoire de maîtrise, Université Paris Sorbonne, 1979, 2 vol.
 
BIBLIOGRAPHIE
H. Beraldi, Les graveurs du XIXe siècle. Guide de l'amateur d'estampes modernes, t. XI, Paris 1891, p. 274.
Courbevoie 1992 : Hommage aux fondateurs Ferdinand Roybet et Consuelo Fould, 120 œuvres des collections « Beaux-Arts » du musée, cat. par A. Delannoy, Musée Roybet-Fould, Courbevoie 1992.
 
 
Date de mise en ligne : août 2010.
 

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia