numéro
L.2499
intitulé de la collection
Marquet de Vasselot, Anatole
technique marque estampée, encre
couleur rouge
localisation recto, verso
dimension 18 x 11 mm (h x l)
  • 1921
  • depuis 2010
A. MARQUET de VASSELOT (1840-1904), sculpteur, Paris. Dessins.
 
Le comte Jean-Joseph-Marie-Anatole Marquet de Vasselot, après quelques années données à la carrière administrative (rédacteur au Ministère de l'Intérieur en 1861), entra, en 1865, à l'Ecole des Beaux-Arts, où il fut l'élève de Le Bourg, Jouffroy et Bonnat. Exposa au Salon pour la première fois en 1866 (sous le nom de Marquet, ainsi qu'au Salon de 1867), et se fit connaître ensuite par de nombreuses œuvres sculptées, principalement des bustes. Ecrivain d'art estimé, il fournit des articles à la Nouvelle Revue Internationale, à Art et Critique, à l'Observateur français, publia deux ouvrages qui lui valurent le prix Bordin : Histoire du portrait en France (1880) et Histoire des sculpteurs français de Charles VIII à Henri III (1888), et encore : Esthétique de l'art industriel (1886). Marquet de Vasselot avait formé, entre 1875 et 1890 environ, une collection de dessins de plusieurs centaines de feuilles qui fut vendue à l'amiable vers cette dernière date. Il n'en restait plus rien lors de la vente de son atelier, faite après décès. Etait l'oncle de M. Marquet de Vasselot, conservateur au Musée du Louvre (département des ivoires, etc.).
 
JEAN-JOSEPH-MARIE-ANATOLE MARQUET DE VASSELOT (1840-1904), sculpteur, Paris. Dessins anciens et modernes.
 
La vente de la collection Anatole Marquet de Vasselot a eu lieu en 1891 (Lugt Rép. 50029).
 
VENTE
1891, 28 et 29 mai, Paris, Hôtel Drouot (Me G. Duchesne, expert M.S. Mayer), catalogue des dessins anciens et modernes formant la collection de M. A. Marquet de Vasselot. Très belle estampe de Pollaiulo. Livres. 293 lots. 270 lots de dessins. Lot d'estampe, Pollaiuolo, Les Gladiateurs de la vente Galichon. 22 lots de livres.
 
 
Date de mise en ligne : mars 2010.
 

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia