numéro
L.2542
intitulé de la collection
Waldburg Wolfegg'sches Kupferstichkabinett
technique marque estampée, encre
couleur noir
localisation verso
dimension 25.5 x 25.5 mm (h x l)
  • 1921
FÜRSTLICH WALDBURG WOLFEGG'sches KUPFERSTICHKABINETT (Cabinet d'estampes des Princes de Waldburg Wolfegg), Wolfegg en Wurtemberg. Estampes et dessins.
 
Ce cabinet célèbre, qui appartient à la seigneurie princière de Waldburg-Wolfegg-Waldsee, actuellement en la possession de Maximilian Fürst von Waldburg zu Wolfegg und Waldsee, est l'une des plus importantes collections particulières d'estampes anciennes et de dessins qui existent. On y trouve par exemple le fameux « Hausbuch », manuscrit illustré de la 2e moitié du XVe siècle, d'un maître anonyme, précurseur de Schongauer et Dürer. Ce manuscrit, objet d'une première étude fondamentale par Retberg Kulturgeschichtliche Briefe, 1865, fut reproduit par le Musée Germanique en 1866 et en 1887, et dernièrement en 1912 par Bossert et Storck. Le cabinet, dont l'origine est attribuée au bailli Maximilian Willibald (1604-1667), grand amateur et bibliophile, contient 120.000 gravures et dessins où 1650 différents maîtres anciens se trouvent représentés ; un grand nombre de feuilles restent anonymes. La classification primitive était par sujets, mais, en 1902, les pièces furent rassemblées par œuvres des meilleurs maîtres. Passavant y a puisé des données pour son Peintre-graveur ; Max Lehrs a commenté un certain nombre des plus remarquables estampes dans le Repertorium für Kunstwissenschaft 1888 p. 47-65. La collection a été cataloguée par Guido Entres (1846-1909), sculpteur et fils du sculpteur et collectionneur Jos. Otto Entres (voir L.2941). Le château de Wolfegg contient aussi une admirable bibliothèque, avec d'importants ouvrages cartographiques, la célèbre mappemonde par Waldseemuller, exécutée vers 1507, plusieurs fois publiée, par J. Fischer, et des collections de vitraux, sculptures, armes et tableaux. - Les belles ventes des estampes doubles ont permis de se faire une idée de la richesse de la collection.
 
VENTES
I. 1901, 20-24 mai, Stuttgart (direction H. G. Gutekunst). Doubles ; 1743 nos, réunion très importante. Le Bourreau du Prince Ruprecht, en manière noire, fit 6300 M.
 
II. 1902, 12-15 mai, Stuttgart (même direction). Doubles.
 
III. 1903, 27-29 mai, Stuttgart (même direction). Doubles, vente combinée avec celle des doubles du Cabinet de Brême.
 
 

Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia