numéro
L.2750
intitulé de la collection
Aufsess, Hans von und zu
technique marque estampée, encre
couleur bleu
localisation verso
dimension 6.5 x 5 mm (h x l)
3 renvois  
  • 1921
  • depuis 2010
H. Freiherr von und zu AUFSESS (1801-1872), Aufsess (Bavière) et Nuremberg. Estampes anciennes.
 
Le chevalier Hans von Aufsess était un grand bibliophile et amateur d'objets d'art. Il s'est surtout fait connaître comme l'un des fondateurs du « Germanisches Museum » (Musée Germanique) à Nuremberg, en 1852, puis comme directeur de ce musée, poste qu'il abandonna en 1862. Il y fit entrer à titre de prêt, ses riches collections ; plus tard elles devinrent la propriété de cet institut qu'il avait fondé dans l'intention de créer un centre pour l'étude de l'histoire allemande, son terrain d'étude préféré.
 
VENTE : 1913, 10-12 février, Berlin (chez Max Perl). Estampes, doubles du Musée Germanique.
 

HANS FREIHERR VON UND ZU AUFSESS (1801-1872), Aufsess (Bavière) et Nuremberg. Estampes et dessins anciens.

Le cachet a été signalé sur une gravure de Lucas de Leyde, La Danse de Marie Madeleine, 1519 (collection Ernst Riecker, inv. 90 R 534. Au verso figure aussi la marque manuscrite de Jules Meunier, Lyon 1824, L. 1810. Voir F.  Reuße, Die Schätze des Sammlers Ernst Riecker. Albrecht Dürer und die europäische Drucgraphik, Cologne 2002, no 45) ; sur une eau-forte de Rembrandt, Portrait de Jan Cornelius Sylvius, 1633 (vente 2007, 20 septembre, Londres, Sotheby’s, no 35) ; sur une gravure de Hans Sebald Lautensack, Portrait de Hieronymus Schurstab, maire de Nuremberg (vente 2014, 30 mai, Berlin, Bassenge, Auktion 103, no 5700) et, enfin, sur une eau-forte de Rembrandt, Diane au bain, c. 1631 (vente 2014, 29 avril, New York, Schwann, no 97A).
Il existe deux variantes de ce cachet et de celui décrit sous L.2449 : voir L.5083 et L.5084.

BIBLIOGRAPHIE
G.W.K. Lochner, ‘Aufseß, Hans Freiherr von und zu’, Allgemeine Deutsche Biographie, 1875, pp. 655-658.
H. Gollwitzer, ‘Aufseß, Hans Philipp Werner’, Neue Deutsche Biographie, t. 1, 1953, p. 444.
C. Valter, ‘Die niederländische Zeichnungen in der Graphischen Sammlung des Germanischen Nationalmuseum’, dans C. Valter, Die niederländische Zeichnungen 1400-1800 im Germanischen Nationalmuseum. Bestandskatalog, Nuremberg 2016, pp. 8-15.


Date de mise en ligne : juin 2017.


Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes | Fondation Custodia